déconnexion

Visite de la Bibliothèque royale de Bruxelles

La Bibliothèque royale de Belgique (en néerlandais : Koninklijke Bibliotheek van België), surnommée Bibliothèque royale Albert Ier, l’Albertine ou la Royale, en abrégé KBR, est la bibliothèque scientifique nationale de l’État fédéral belge. Elle se situe à Bruxelles, au Mont des Arts, dans le quartier royal. Elle compte actuellement plus de 6 millions de volumes, soit 150 km de rayonnages répartis sur 17 étages ! Elle gère un patrimoine culturel important, acquiert, notamment par dépôt légal, et gère les publications parues en Belgique ainsi que celles des auteurs belges parues à l’étranger.

Le vendredi 23 novembre, nous avons visité la Bibliothèque Royale de Bruxelles avec notre professeur de latin, Mme Istace. La visite a été agréable grâce à une guide très sympathique.

En premier lieu, elle nous a fait part de l’histoire de la Bibliothèque. Elle a été construite à la mort d’Albert Ier, d’où le surnom d’Albertine. Il existait auparavant d’autres bibliothèques et la construction de la KBR fut un bon prétexte pour rassembler ainsi tous les documents en un même lieu.

Ensuite, nous nous sommes dirigés vers les ordinateurs à l’entrée du bâtiment. Nous avons alors découvert le site de la Bibliothèque (www.kbr.be) sur lequel nous pouvons rechercher un livre avant de l’emprunter. Bien sûr, pour cela, il y a des conditions d’accès : les différentes salles de lecture de la Bibliothèque Royale ne sont en effet accessibles qu’aux personnes détentrices d’une carte de lecteur. Celle-ci est délivrée au comptoir d’inscription sur présentation de la carte d’identité à toute personne âgée de 16 ans ou plus. Sur le site, nous pouvons consulter un catalogue où sont enregistrés tous les livres de la Bibliothèque. Il nous suffit d’encoder le nom de l’auteur, le titre du livre ou un mot-clé et nous trouvons ainsi une liste de livres susceptibles de nous intéresser.

Pour les anciens documents, il faut consulter le catalogue rétrospectif. Pour les documents de 1975 à aujourd’hui, il faut consulter le catalogue général.

Par la suite, la guide nous a emmenés vers la salle de lecture. C’est à cet endroit qu’il nous faut remplir un formulaire sur lequel nous inscrivons le titre du livre, l’auteur, la cote de l’ouvrage, la date, nom et prénom. Tâche à répéter par trois fois (un exemplaire à garder, les deux autres à donner au comptoir. Il faut un minimum de trente minutes avant de pouvoir recevoir le livre demander car la Bibliothèque compte sept étages : les personnes s’occupant d’un étage précis ne redescendent pas toutes les cinq minutes pour prendre les commandes, mais bien toutes les trente minutes, plus ou moins. Les livres sont classés selon leur format et leur date d’arrivée et non par ordre alphabétique, comme beaucoup de personnes le croient.

Nous avons aussi vu que certains livres pouvaient être consultés librement, sans avoir à demander au comptoir en remplissant un formulaire. Ces derniers sont classés selon leur genre (ex : bibliographie, histoire des arts...)

Il existe aussi une salle appelée « L’enfer ». Dans cette salle sont classés les livres jugés comme « dangereux » (ex : pornographiques, racistes...)

Nous avons terminé la visite en accomplissant une tâche par groupe de deux. Nous avions un livre donné, il nous fallait retrouver le genre et donc, le rayon du livre dans la salle de lecture, dans les livres libres d’accès. Une fois le genre trouvé, c’était au tour du livre. Quelques questions nous étaient posées autour de ce dernier. Ensuite, un travail a été effectué sur les ordinateurs. Nous avons recherché un livre sur le site de la Bibliothèque. Une fois trouvé, nous avons dû aussi répondre à quelques questions. Rechercher un livre à l’air facile à première vue, mais en vérité, c’est tout un art de trouver un livre précis. Il est impossible de tomber dessus par hasard !

Nous avons alors quitté la guide en ayant compris le système de la KBR. Ce fut une visite très intéressante. Un grand merci à elle et à Mme Istace pour nous avoir emmenés à Bruxelles ce jour-là !

Alexandre Engelbeen - Elodie Gillet – Fanny LeBussy - Gautier Piret –
François Schrevens - Gauthier Sigard - Fanny Wavreille
(élèves de 5ème et 6ème Générale)

En bref

Liens utiles

Athénée royal d’Izel (

Athénée royal

47, rue de l’Institut, 6810 Izel (Chiny)

Téléphone : 061/312455

Courriel : direction@arizel.be

Internat

Téléphone : 061/312013

Fax : 061/464391

|couper{150}|textebrut)
47, rue de l’Institut 6810 Izel (Chiny), Belgique
Phone: 003261312484